La santé par la respiration

R

espirer , c’est vivre . Il est possible de vivre pendant plusieurs jours sans boire ou sans manger , mais privés du souffle nous mourrons en quelques minutes . Il est surprenant de voir que dans la vie nous pensons si peu à notre respiration.

Il y a trois grands types de respiration :

• La respiration claviculaire dites superficielle .
• La respiration abdominale qui est la plus profonde .
• La respiration intercostale qui se situe entre les deux .

Pour respirer convenablement il faut combiner ces trois phases : une inspiration profonde qui part de l’abdomen et monte progressivement dans les régions intercostales et claviculaires .

La plupart des gens ne savent plus respirer correctement . Ils respirent superficiellement par la bouche et utilisent à peine ou pas du tout le diaphragme .

La plupart des gens ne savent plus respirer correctement . Ils respirent superficiellement par la bouche et utilisent à peine ou pas du tout le diaphragme ; en inspirant ils soulèvent les épaules ou contractent l’abdomen . De cette manièreils n’absorbent qu’une petite quantité d’oxygène et se servent seulement de la partie supérieure des poumons , ce qui entraine un manque de vitalité et diminue la résistance à la maladie .

Une respiration correcte s’effectue par le nez , avec la bouche fermée , et comprend une inspiration et une expiration complètes qui font travailler l’ensemble des poumons . A l’expiration l’abdomen se contracte et le diaphragme monte massant le cœur , à l’inspiration l’abdomen se gonfle et le diaphragme descend , massant les organes abdominaux .

La respiration est la symphonie perpétuelle de la vie où l’être humain se contente de donner le ton .

Quand vous êtes en colère ou quand vous avez peur , votre respiration est superficielle , rapide et irrégulière ; si au contraire vous êtes relaxé ou en profonde réflexion , votre respiration ralentit . Il est facile de vérifier cela : pendant un moment écoutez le son le plus faible dans la pièce . Vous verrez que par la concentration vous avez inconsciemment ralenti , ou même retenu votre souffle .

Concluons donc sur ce principe : notre état mental se reflète dans notre façon de respirer , il en découle que par le contrôle de la respiration nous pouvons apprendre à contrôler notre état mental . En respirant régulièrement de la bonne façon  , nous possédons la capacité d’augmenter non seulement la quantité d’oxygène absorbée mais aussi d’apaiser considérablement notre esprit et d’accroitre notre faculté de concentration .

Bibilographie :

Copyright Jalimentemasanté © 2015 Tous droits réservés.